Yves Robert, 53 ans, directeur général adjoint de la Fondation Delta Plus

“Après vingt-cinq années passées dans la grande distribution, notamment comme directeur d’hypermarché, j’ai voulu mettre un peu de social dans mon parcours professionnel. Début 2016, j’ai été recruté par la Fondation sur le poste de directeur adjoint de l’Esat, avec la perspective de passer rapidement une certification de niveau 1 dans le secteur du médico-social. Franchement, les premières semaines de formation à l’Espace Sentein, je les ai trouvées difficiles. Se remettre en question et reprendre des cours à 50 ans, c’est un gros challenge ! Mais au-delà de ces débuts, je garde un excellent souvenir de ce cursus. Il y avait un vrai esprit d’équipe et de solidarité dans la promotion, où se côtoyaient des gens venant d’horizons très différents. Ce cursus a été pour moi un accélérateur de connaissances et de parcours. Sans ce diplôme, je n’aurais jamais pu progresser si vite dans la structure, comme directeur d’Esat puis comme directeur général adjoint. Dans notre fondation, je ne suis d’ailleurs pas une exception : plusieurs dirigeants ont d’abord eu une première partie de carrière en entreprise. Personnellement, je crois que les managers issus du privé ont beaucoup à apprendre à ceux qui ont fait carrière dans le médico-social. Et vice-versa. Le défi, c’est de faire en sorte que ces deux mondes additionnent leurs forces, et non pas qu’ils s’affrontent dans un choc des cultures.”

Yves Robert, 53 ans, directeur général adjoint de la Fondation Delta Plus

Certifié Promotion 51