Elodie Malbranque, 39 ans, directrice d’Ehpad

Lorsque j’ai commencé les cours à Espace Sentein, je venais d’être recrutée par un Ehpad de taille importante, en qualité de directrice déléguée. Pour des raisons personnelles, j’avais en effet effectué le stage pratique en amont de la formation. En soi, j’aurais donc pu ne pas retourner en “classe”. Mais pour moi qui avais auparavant exercé dans la fonction RH, il était essentiel d’acquérir un bagage théorique solide. Je voulais pouvoir prendre du recul sur le métier, la posture et aussi approfondir les aspects techniques, réglementaires, sur lesquels j’étais encore fragile. Et franchement, je ne regrette pas du tout ce choix. Car les intervenants formateurs savaient allier connaissances théoriques et mises en situation. Tous exerçaient ou avaient exercé dans le secteur médico-social, ce qui leur permettait de nourrir les échanges avec des exemples concrets, des expériences vécues. Par ailleurs, lors de chaque regroupement de formation, on faisait aussi une visite d’établissement : un Ehpad, un institut médico-éducatif, un Esat (établissement et service d’aide par le travail). Il y avait à chaque fois un long temps d’échange avec l’équipe de direction de la structure, pendant lequel on pouvait poser toutes nos questions, sans tabous. C’était très instructif pour bien comprendre la réalité des métiers, des environnements de travail et savoir dans quelle direction on voulait orienter notre carrière à la fin du cursus.

Témoignage formation reconversion social

Elodie Malbranque, 39 ans, directrice d’Ehpad

Certifiée Promotion 50